Imprimante 3D professionnelle : notre comparatif 2017

Le monde de l’imprimante 3D ne cesse d’évoluer. Il y a maintenant l’imprimante 3D grand public et celle professionnelle. Voici donc un petit comparatif sur cette dernière.

Les technologies utilisées par les imprimantes 3D professionnelle

L’imprimante 3D utilise différentes technologies. Ces dernières font allusion à un procédé d’impression.Le prix des imprimantes varie selon les technologies qu’elles utilisent. Pour avoir une idée surces prix, rendez-vous sur le site imprimante-3d-prix.com. Il existe plusieurs technologies mais les plus utilisées sont les suivantes

Le SLS

Il s’agit de frittage de poudre.Il est très utilisé dans le domaine de l’automobile ou du design ou encore de la biomédecine. En effet, l’objet obtenu est doté d’une très grande résistance. Ceci est possible puisque l’on peut utiliser des polymères ou des métaux. Le fonctionnement se base sur le principe d’un laser. Ce dernier agglomère de la poudrepar couches successives.

La SLA

Ou encore connue sous le nom de Stéréolithographie. Cette technologie est principalement utilisée pour fabriquer des biens en grande consommation. En effet, rapidité et précision sont ses mots-clés.Le fonctionnement se base sur le principe de résine qui durcit au contact de laser ultraviolet.

Le Polyjet

Aussi appelé impression multi-matières, l’imprimante utilisant cette technologie peut imprimer différents matériaux. En effet, elle est dotée de plusieurs têtes et chacune peut imprimer un matériau. Le domaine de l’aérospatial, de la médecine ou encore de l’architecture fait usage de cette technologie.

L’EBM

Il s’agit de la fusion par faisceau d’électrons.Ce dernier est la source d’énergie utilisée. La médecine et l’aéronautique sont les principales cibles. Le procédé est presque le même que celui du SLS. En effet, les fines couches sont chauffées et fondent pour fabriquer la pièce.

Les meilleures imprimantes SLA

Cette partie se consacre dans la comparaison des meilleures imprimantes utilisant la technologie SLA.

Kudo 3D Titan 2

La Titan 2 est une imprimante hybride. En effet, elle utilise 2 technologies : la SLA et la DLP (ou Digital Light Processing). Utilisant ces technologies, elle est capable de polymériser de la résine liquide. Et cela grâce à un projecteur ou un faisceau de lumière.

La vitesse d’impression est de 70mm par heure et la résolution est de 50 microns.

Cette imprimante est dotée d’un ordinateur de bord (le Raspberry Pi 3) et un projecteur DLP HD. Mais elle est aussi équipée d’une interface en ligne et d’une technologie passive self-peeling (PSP) de détachage automatique. Cette interface permet de piloter les impressions.

DWS Systems XFAB

Cette imprimante professionnelle est plutôt utilisée dans le monde de la joaillerie, du design industriel et du dentaire.

Le laser qu’utilise cette imprimante permet d’imprimer des couches d’une épaisseur de 10 micronsseulement. La technologie SLA qu’elle utilise permet de photo polymériser nombreuses variétés de résines liquides. A ne citer que l’acrylate et l’ABS.

Peopoly Moai

Elle est destinée aux professionnels mais aussi pour aux « makers ».Le laser de cette imprimante peut être réglé et cela avec une très grande précision.De plus, elle est dotée d’un faisceau laser de 70 microns. C’est normal donc que les impressions soient de très haute qualité.De plus, on peut faire usage de n’importe quelle résine liquide qui existe. En effet, elle est compatible avec toutes.

Maximilien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *